Et c’est comme ça tous les jours…

Ce matin, je change (enfin !) de bureau : après 5 mois de bizutage dans un couloir, j’ai hérité d’une super place, lumineuse et confidentielle (entendez par là que je vais pouvoir glander sur internet sans que personne ne le voit 😀

Alors voilà : je rassemble mes petites affaires – mon téléphone et mon PC, un tas de feuilles et une tasse à café, quelques trucs à grignoter – et m’installe tranquillement à mon nouveau bureau.

Je ne me décale que de 3 places, je garde donc le même entourage immédiat, ces types avec qui je bosse / déjeune / prends mes pauses café avec plus ou moins de bonheur depuis mon arrivée ici.

Les vannes commencent à fuser quand on doit visser mon écran : « Je trouve pas le trou ! », sourire de connivence, rire contenu…

L’ambiance est détendue, c’est le moins qu’on puisse dire ! Je laisse passer et heureusement sinon j’y cramerais trop d’énergie…

Ils en profitent pour balancer sur Elisabeth avec qui, ben, on peut pas rigoler !!! Il parait qu’elle a recadré le débat :

Tu n’as qu’à faire ce genre de blague avec tes potes du rugby, ici on est au boulot…

Elle avait raison. Et du coup, elle est cataloguée.

Mon nouveau voisin d’en face est déjà étiqueté macho en chef du plateau par mes soins. En effet, il dénigre ostensiblement et systématiquement la seule cheffe de projet :

Ah, c’est encore Marianne ! Elle a rien compris, une fois de plus !!! Oh et puis elle va rien piger… Tu veux pas t’en charger ?

Je ne prétends pas que toutes les femmes sont compétentes. Il y a même beaucoup de gens complètement cons dans mon entourage professionnel : équitablement répartis entre les hommes et les femmes.

Et je la connais, Marianne. Je bosse avec elle régulièrement. Et franchement, elle fait très bien son taf.

Donc mon voisin d’en face est un connard – pour dire les choses clairement – et il m’a annoncé en ricanant ce matin qu’il étendait souvent les jambes sous le bureau et que si on entrait en contact, il ne fallait rien y voir de mal…

C’est alors qu’un autre collègue a surenchéri :

Ah ouais, hein, faudra pas te prendre pour Miss Monde… il te fera pas du pied !

Ça les a bien fait marrer.

Allez, bonne journée !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s